Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 21:54

Qu'est-ce qu'un auteur? c'est en substance la question que pose Emmanuel Carrère dans son livre très abouti Limonov paru en 2011 aux éditions POL.

 

Il ne s'agit pas tant dans cet ouvrage de la biographie d'un écrivain russe vivant par un écrivain français qu'une sorte de biographie inversée où, au commencement du soir de sa vie, un écrivain se pose la question de la réussite de son art et par ricochet de sa vie et trouve dans le récit de la vie d'un autre le revers de la sienne.

 

Il n'y a pas, à proprement parler, de parrallèles décrits entre la vie de Limonov et d'Emmanuel Carrère, on ne peut s'empêcher pour autant de penser au roman d'Herman Hesse Narcisse et Goldmund: deux vies différentes, l'une intellectuelle et l'autre pétrie d'aventures.

 

Le livre retrace la vie d'Edouard Veniamovitch dit Limonov né pendant la 2ème guerre mondiale sous le règne de Staline - dont il gardera un souvenir d'une grande Russie respectée - et devenu aujourd'hui l'un des opposants les plus farouches au système Poutinien - Il se présente d'ailleurs aux prochaines élections présidentielles -

 

Ce récit nous permet de suivre les soubressauts de l'histoire communiste depuis la seconde guerre mondiale d'un point de vue subjectif, de la splendeur de l'armée rouge sous Staline, en passant par les atermoiements hébétés des citoyens russes sous Brejnev, à l'écroulement de l'URSS.

Et si Limonov intéresse autant Carrère c'est qu'il est un point de l'histoire, une sorte d'idéal-type dirions-nous en sociologie, car il a été tour à tour voyou, prisonnier, immigré, homme de lettres, dissident...une vie rocambolesque qui l'a fait traverser l'URSS, connaître New York dans les années 70, fréquenter dans le Paris des années 80 le salon de Jean-Edern Hallier, puis s'engager dans la guerre des Balkans...

 

Une vie qui interroge Emmanuel Carrère sur la sienne et plus particulièrement sur le modus opérandi d'une carrière dans les Lettres.

 

Sa vie de jeune homme à lui, fils d'une grande universitaire française et russe spécialiste de la Russie, diplômé de Sciences Po, jeune critique cinéma, lucide il l'écrit lui-même ainsi: "Je reproduisais les opinions de ma famille avec une docilité qui aurait pu servir d'exemple pour illustrer les thèses de Pierre Bourdieu"

 

Etre ou écrire semble sous-tendre le livre, mais Emmanuel Carrère va plus loin qu'une simple mise en perspective de deux modes de vies dans le monde des lettres, il en va jusqu'à s'interroger sur le sens du jugement et donne  une des clefs du roman p.227: " Je pense que cette idée "L'homme qui se juge supérieur, inférieur ou égal à un autre ne comprend pas la réalité" est le sommet de la sagesse (...). Faire ce livre, pour moi, est une façon bizarre d'y travailler".

 

Limonov est un très bon livre, par son écriture souple laissant poindre un mordant devenu ironie, par le récit d'une vie aventureuse qui nous rappelle Blaise Cendrars et aussi par l'honnêté intellectuelle avec laquelle l'auteur tisse son oeuvre autour d'un autre auteur.

 

Pourtant on sent souvent poindre chez l'auteur l'envie de punaiser l'objet principal de son récit, car il ne faut pas oublier que l'intellectuel est une grande araignée qui tente toujours de figer ce qui lui échappe.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by loeiletlolive.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de loeiletlolive.over-blog.com
  • Le blog de loeiletlolive.over-blog.com
  • : cinéma indépendant
  • Contact

Recherche

Liens